Le 8ème Arbre à palabres place le cinéma africain sous la loupe

Le 8ème Arbre à palabres place le cinéma africain sous la loupe

Du 5 au 13 décembre 2020, le Festival de cinéma africain de Tarifa-Tanger accueillera la 8e édition de l’Arbre à Palabres, un forum en ligne qui réunit des professionnels de l’industrie, des programmateurs de festivals, des étudiants et le grand public pour examiner les cinématographies africaines sous différents angles.

Tarifa, Espagne. 19 novembre 2020 – Plus qu’une simple vitrine des films africains, le Festival de cinéma africain de Tarifa-Tanger (FCAT) est aussi un espace de débat, de réflexion critique et de formation. Depuis sa création, le FCAT s’efforce de promouvoir une meilleure compréhension des facteurs qui permettent ou entravent la créativité visuelle issue du continent africain. Cette année, dans le contexte de la pandémie de COVID-19, le forum du FCAT dénominé « l’Arbre à Palabres » offrira une fois de plus l’occasion d’explorer les facteurs qui influencent l’industrie cinématographique et la narration africaine par le biais de tables rondes, de webinaires et de master classes gratuits et en ligne. Cette édition du Forum, qui se tiendra du 5 au 13 décembre, accordera une attention particulière à l’impact de la pandémie – notamment à la manière dont elle a perturbé la production d’une part, et dont elle a accéléré d’importants changements dans les modes actuels de production, de consommation, de promotion et de diffusion des films d’autre part.

Le programme du Forum s’articulera autour de cinq axes thématiques qui sont corrélés au programme cinématographique du festival cette année : « LOL : l’humour dans les cinémas africains » ; « Malgré tout, les artistes créent : Être un artiste en Guinée équatoriale » ; « Visions anticoloniales : 60 ans d’indépendances africaines » ; « La prochaine fois, les feux : le racisme systémique en Occident » ; « La troisième racine :  Cinémas Afros d’Amérique latine ». Ces thèmes seront explorés lors de tables rondes traduites simultanément en anglais, français et espagnol. Parmi les panélistes figurent des experts et des cinéastes de renom tels que Marguerite Abouet, Laurence Attali, Hind Meddeb, Billy Woodberry, Aldemar Matías, Wendy Espinal et bien d’autres. Chaque table ronde est liée à une sélection de films spécifique. Vingt-quatre films – dont la plupart ne sont pas en compétition – ont été spécialement programmés pour aider le public à approfondir les sujets abordés.

Du 9 au 11 décembre, l’Arbre à Palabres accueillera également une série d’événements de formation professionnelle penchés sur l’industrie et le marché du cinéma africain. Destinés avant tout aux étudiants en cinéma africains, mais ouverts au grand public, trois webinaires et une masterclass permettront d’analyser les mécanismes qui définissent actuellement la promotion et la distribution des films indépendants – étiquette qui s’applique à la plupart des films africains. En donnant une continuité aux conclusions du dernier forum de l’Arbre à Palabres organisé en 2019, un groupe sélectionné d’experts internationaux de l’industrie illustrera une série de cas pratiques et spécifiques dans les domaines de la commercialisation des films et des stratégies de marketing appliquées au cinéma. A travers ces webinaires, les participants examineront les aspects qui doivent être maîtrisés afin de positionner les films africains sur les marchés audiovisuels interconnectés et mondiaux d’aujourd’hui

Cette deuxième partie de l’Arbre à Palabre abordera un large éventail de sujets : l’industrie cinématographique africaine en période de pandémie et de multi-écrans ; les mécanismes européens de coproduction et de distribution du cinéma africain ; le cas des coproductions allemandes en Afrique et en Europe ; le marketing numérique des films indépendants ; et enfin, la diffusion des cinémas africains en période post-pandémique. Parmi les experts invités figurent la spécialiste sénégalaise Khadidia Djigo, la réalisatrice nigériane Chioma Onyenwe, la programmatrice sud-africaine Theresa Maria Hill, le nouveau délégué général du FESPACO Alex Moussa Sawadogo, la productrice allemande Sarika Hemi Lakhani, le distributeur allemand Bernd Wolpert, ainsi que le directeur du festival de cinéma espagnol Xavi Lezcano et la programmatrice spécialisée et autrice italienne Alessandra Speciale, parmi de nombreux autres experts internationaux.

Toutes les activités et les tables rondes de l’Arbre à Palabres se dérouleront par le biais d’une plateforme de visioconférence et seront gratuites sur inscription (jusqu’à ce que la capacité totale soit atteinte) sur le site web du FCAT. La grande majorité de ces sessions bénéficieront d’une traduction simultanée dans différentes langues et seront également disponibles sur la chaîne Youtube du FCAT, en direct et en différé. Quant aux films du festival, ils seront uniquement disponibles en streaming pour ceux qui naviguent depuis l’Espagne via la plateforme espagnole Filmin

L’Arbre à Palabres est un projet annuel du Festival de cinéma africain de Tarifa et Tanger – FCAT, organisé par l’ONG Al-Tarab, en collaboration avec le programme de formation ACERCA pour le développement dans le secteur culturel de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID). Pour la première fois, le Forum compte également sur le soutien du Goethe-Institut.

Découvrez le programme, notez les dates dans votre agenda et inscrivez-vous gratuitement aux événements en ligne de l’Arbre à Palabres

 

Laisser un commentaire