Au Maroc, les activités du Festival de cinéma africain de Tarifa-Tanger (FCAT), qui fête sa 17e édition entre le 4 et le 13 décembre 2020, revêtent d’une importance spéciale pour l’épanouissement socio-éducatif de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Conformément aux recommandations et aux restrictions établies par les autorités du pays en ce qui concerne la COVID-19, le FCAT concentre l’intégralité de sa programmation sur l'Espace École, la branche pédagogique du Festival.
  Ainsi, le Festival renforce dans cette édition sa collaboration avec les entités éducatives locales en apportant le cinéma africain aux écoles et instituts hispanophones présents dans le nord du Maroc. Il s’agit d’une nouvelle étape dans la consolidation du Festival au Maroc, étant donné que cette édition concentre pour la première fois toutes ses activités autour de la jeunesse.

Le FCAT est un événement transfrontalier qui construit des ponts cinématographiques entre deux pays voisins et pourtant éloignés, l'Espagne et le Maroc. Un pont qui se consolide année après année. Un bon exemple en est la mise en œuvre, lors de la dernière édition, d'extensions du Festival dans deux villes du nord du Maroc, Tétouan et Chefchaouen, en collaboration avec plusieurs entités locales et ONG espagnoles. Il s'agit d'un engagement du FCAT à amener le cinéma africain dans tous les coins et à faciliter l'accès aux cinématographies du continent africain, afin de continuer à forger le respect de la diversité, la tolérance et le dialogue culturel entre les deux continents.